Dax les Miura , heureusement Kevin Ribeiro

Depuis 18 ans, les Miura ne sont pas venus à Dax. Dans le type de l’élevage, haut, long avec des armures sérieuses mais désiguales, ils ont eu le comportement compliqué des toros de cet encaste. Mansos, ils nécessitaient une lidia que les toreros présents n’ont pas su leur donner.

Octavio Chacon est dans le doute, il recule à chaque passe. Face à des Miura, c’est rédhibitoire. Sergio Serrano a essayé mais il a été souvent en difficulté face au seul Miura qu’il a eu à combattre. Face au Margé, sorti en 5ème position, le toro ne transmettait pas et la faena est allée à menos. Roman a touché le meilleur toro du lot. Le troisième avait une bonne corne gauche. Le torero de Valencia a exploité cette qualité mais a très mal tué. Face au sixième, le torero n’a pas su s’imposer à un toro qui demandait de l’autorité. Les six mises à mort ont été défectueuses .Six silences , la seule ovation a été pour Kevin Ribeiro. Le sauteur landais a réalisé un superbe saut périlleux vrillé au dessus du quatrième toro. Le champion de France a été le triomphateur de la tarde.

Fiche Technique
  • Dax 4ème corrida des fêtes
  • 5 toros de Antonio Miura et un de Margé (5ème)
    • Octavio Chacon : un avis et silence, silence
    • Sergio Serrano : silence, silence
    • Roman: un avis et silence, un avis et silence
  • vingt piques, cavalerie Heyral
  • Président : Arnaud Imatte
  • Lleno de no hay billetes
  • Temps beau et agréable
Le reportage photos complet de Philippe Latour ⤵️
@DSC2943
@DSC2955
@DSC2969
@DSC2973
@DSC3012
@DSC3015
@DSC3018
@DSC3021
@DSC3025
@DSC3055
@DSC3075
@DSC3084
@DSC3092
@DSC3115
@DSC3122
@DSC3149
@DSC3155
@DSC3166
@DSC3182
@DSC3187
@DSC3204
@DSC3213
@DSC3227
@DSC3230
@DSC3235
@DSC3242
@DSC3249
@DSC3272
@DSC3295
@DSC3314
previous arrow
next arrow
@DSC2943
@DSC2955
@DSC2969
@DSC2973
@DSC3012
@DSC3015
@DSC3018
@DSC3021
@DSC3025
@DSC3055
@DSC3075
@DSC3084
@DSC3092
@DSC3115
@DSC3122
@DSC3149
@DSC3155
@DSC3166
@DSC3182
@DSC3187
@DSC3204
@DSC3213
@DSC3227
@DSC3230
@DSC3235
@DSC3242
@DSC3249
@DSC3272
@DSC3295
@DSC3314
previous arrow
next arrow

Toro a toro

Le premier,, haut et playero, est boiteux. Il sort seul du premier contact. Mal piqué, il pousse à la seconde. Mal piqué à nouveau, il pousse moins à la troisième. Il est mal banderillé. Le toro est andarin, il a une corne gauche compliqué. A droite, c’est pas simple et Octavio Chacon n’est pas en confiance. Nouvel essai à gauche, quelques naturelles et le torero abrège. La mise à mort est laborieuse.

Le second est applaudi à son entrée en piste. Mal piqué, il pousse sur une corne à la première rencontre. Idem à la seconde, mis encore plus loin au regaton. Tercio de banderilles sérieux,, les banderrilleros saluent. Le Miura est encasté et compliqué. Sergio Serrano ne pèse pas assez sur le toro. Il essaie, avec ses limites mais il est débordé par le toro. La mise à mort est laborieuse. Silence pour le torero.

Le troisième vient au cheval à plusieurs reprises sans vraiment s’employer. Comme ses congénères , il met en difficultés le peonage aux banderilles. A la muleta, il a une corne droite compliqué. Par contre la gauche est excellente. Roman enchaîne des naturelles de bonne qualité. Il est sur le point de couper une oreille mais la mise à mort l’en prive. Silence pour le torero.

Le quatrième, quelconque aux piques, a quelques mauvaises manières; Mal banderillé, il met dans le doute Antonio Chacon dès les premiers muletazos. Le torero recule, se met en danger et prend rapidement l’épée . La mise à mort est elle aussi défectueuse. Silence pour le torero.

Le cinquième n’est pas un Miura. Venu en joker, c’est un toro de Margé qui sort en cinquième position. Lui ausssi, vient au cheval sans s’employer. Une partie du public exprime son mécontentement de ne pas voir une course complète de Miura. Le Margé est noble mais manque de transmission. Sergio Serrano s’applique, fait preuve de bonne volonté mais sa faena ne passe pas la rampe. Nouvelle mise à mort difficile, silence pour le torero.

Le sixième est très bien présenté et son armure en ferait réfléchir plus d’un. Bravito, il prend trois piques en poussant. A la muleta, il est tardo mais, en début de faena permet quelques muletazos. Roman, en manque de confiance, passe à côté de ce qui était possible. Le toro va à menos et le torero de Valencia opte pour des entrées à matar plus que prudentes. Sixième et dernier silence de l’après-midi.

Thierry Reboul

La vidéo du saut de Kevin Ribeiro par Alain Garres (CorridaTV)

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Béziers 15 août, grand triomphe de Ruben Pinar face aux Miuras - TERTULIAS
  2. Orthez : Sortie à hombros pour Solalito d'une Miurada variée -

Les commentaires sont fermés.