Les brèves du samedi 19 novembre

les brèves du samedi

Les brèves du samefi 19 novembre

C’est le jour où il faut se bouger

Même si l’aficionado est un être ponctuel, organisé et prévoyant, le 19 novembre est un jour trop important. Vous trouverez ci-dessous le rappel des différents rassemblements organisés pour transmettre aux dirigeants de notre Pays notre motion en faveur de la notre Culture.

  • Ales 11 heures sous préfecture
  • Arles 10 heures place de la république
  • Auch 11 heures , escalier monumental
  • Bayonne 11 heures30, place de la mairie
  • Béziers 11 heures sous-préfecture
  • Dax 12h parvis de la mairie
  • Istres 11h sous-préfecture
  • Langon 8h30 sous-préfecture
  • Mont de Marsan 11h mairie
  • Nîmes 11h préfecture
  • Pau 9h préfecture
  • Perpignan 11h préfecture
Appel citoyen contre l’interdiction de la Corrida

À l’initiative de plusieurs acteurs, personnalités et associations du monde taurin, un appel citoyen aux députés contre l’interdiction de la corrida est rendu public vendredi 17 novembre. Très inquiets des informations en provenance de l’assemblée, les signataires insistent sur la dimension patrimoniale et écologique de la tauromachie, et le droit à la liberté de vivre son identité territoriale et culturelle au sein d’une république respectueuse de ses diversités.
 
L’appel rassemble déjà 1400 signataires représentatifs à la fois d’un désir de démocratie mais aussi d’une sociologie diversifiée, où toutes les couches de la société, tous les partis politiques, tous les métiers et toutes les régions sont représentés. Des artisans, académiciens, architectes, éleveurs, retraités, acteurs économiques, côtoient jeunes et étudiants, avocats, professionnels de santé, enseignants, cavaliers, auteurs et éditeurs, artistes et toreros… Ensemble, ces noms dessinent le beau visage d’une cohésion sociale irriguée des valeurs communes issues d’une culture symbolique remarquable, qui s’accomplit dans des rites anthropologiques autour d’un animal sacré, le taureau. Nous vous engageons à les inviter dans le débat national et faire entendre leur voix, fût-elle minoritaire.
 On note aussi la présence d’un grand nombre d’élus de toutes obédiences, de nombreuses associations et clubs taurins et leurs très nombreux membres, les associations françaises d’éleveurs de taureaux et des matadors et écarteurs landais français, et de nombreux savants et personnalités intellectuelles qui contribuent au rayonnement culturel de notre pays,
 Il a été publié ce matin dans le Figaro et envoyé aux députés et à la presse avec la liste des signatures en pièce jointe. N’hésitez pas à le diffuser largement. 
En cliquant ici, vous trouverez la liste actualisée des signataires et le texte intégral de l’appel 
Le débat national s’intensifie et la Commission des lois a donné un avis défavorable à la proposition de loi Caron. C’est encourageant, mais toutes les actions sont décisives. 
Continuons à faire signer l’appel jusqu’au 24 novembre, date d’examen de la PPL. Il suffit d’envoyer son accord par mail en indiquant NOM PRENOM FONCTION CODE POSTAL à cette adresse dédiée : contreinterdictiontauromachie@gmail.com.

Les ganaderos français montent à Paris

Une délégation des ganaderos français sera présente à Paris, les 23 et 24 novembre. Le 23 , ils rencontreront les ganaderos. Le 24, ils seront présents à l’Assemblée Nationale.

Francis Wolff reçu à Europe 1

Les médias n’ont jamais autant parlé de la Corrida. Europe 1 a donné la parole au philosophe Francis Woff.

Orthez, le 23 juillet, ce sera 100% Français

En ces moments particuliers, ce sont donc des toros français qui fouleront le sable du Pesqué pour la journée taurine du 23 juillet 2023. La Commission taurine a arrêté son choix pour la novillada sur la ganaderia TURQUAY. Ce sera la présentation en novillada piquée de cet élevage. Pour la corrida ce sera la ganaderia VALVERDE dont ce sera le grand retour à Orthez après la magnifique corrida de 2017.

Les remerciements de Manolo Vanegas

« Les jours passent et je n’arrive toujours pas à trouver les mots pour expliquer la reconnaissance que j’ai avec chacun de vous qui a participé à cet hommage si spécial du dimanche 13 novembre. J’aimerais remercier tous les élèves des écoles taurines pour leurs prestations du matin, les matadors de toros présents Sebastián Ritter, David de Miranda, Andy Younes, Tibo Garcia, El Rafi, les novilleros José Antonio Valencia, Nino Julián ainsi que le Maestro Curro Díaz qui a fait son possible pour être parmi nous, mais qui en a été empêché à cause d’un problème d’escale. 

Également, je souhaiterais remercier spécialement les banderilleros, picadors, éleveurs et mayorals qui se sont unis et investis dans ce projet de façon spectaculaire. J’aimerais ajouter à ces remerciements les areneros, les chauffeurs de camions, les musiciens, les médecins, Renaud Vinuesa pour sa patience et m’avoir accompagné lors de la surprise que j’ai voulu vous offrir, sans oublier Baptiste Bordes, qui nous a fait vibrer lors d’une prestation hors du commun, l’école taurine de la petite Camargue, la cavalerie de mon ami Alain Bonijol, les photographes et artistes qui ont offert leurs très belles œuvres dans le cadre de l’exposition, la créatrice de l’affiche et du vidéo clip si émouvant qui a été diffusé quelques jours avant cet hommage, le restaurant Le Cartel de Vauvert pour nous permettre d’organiser les réunions dans ses locaux, la Mairie de Vauvert et Monsieur le Maire ainsi que tout le personnel qui grâce à sa collaboration, a permis d’utiliser les arènes dans les meilleures conditions. 

Je veux également associer ma Peña Taurine qui continue de croire en moi et de soutenir chaque pas que je fais dans la vie, les autres clubs taurins présents, le club taurin de Milan pour s’être déplacé jusqu’à Vauvert. Également, je voudrais donner une mention spéciale à la presse et en particulier aux journalistes et revisteros des journaux et des sites taurins pour s’être impliqués dans la diffusion de l’information. Je pense aussi à mes amis du Venezuela, d’Espagne, de Colombie, de France et à tous ceux qui n’ont pas pu venir physiquement mais qui ont été tout de même présents au travers des réseaux sociaux. 

Je veux aussi remercier infiniment, et avoir pour eux une pensée émue et sincère, tous les aficionados qui par leur présence ont permis que ce rêve devienne réalité, pour m’avoir permis d’être très heureux ce jour-là et pour soutenir, par leur générosité, ce projet d’aider les écoles taurines de mon pays, le Venezuela, ainsi que celles de Nîmes et d’Arles. Votre présence et votre afición sont le meilleur soutien à la Tauromachie et la plus belle réponse que l’on puisse donner aux anti-taurins… « 

Manolo Vanegas, Matador de Toros