Les brèves du vendredi 18 novembre

les brèves du vendredi

Ces brèves du vendredi 18 novembre sont marquées par la remarquable interview de Rafi sur France Inter. 20 minutes à écouter ou ré-écouter..

Faena d’anthologie d’El Rafi sur France Inter

El Rafi a été reçu ce matin sur France Inter. Il a été interviewé par Sonia Devillers, respectueuse de son invité. Le matador français a répondu avec intelligence, clarté et passions aux questions posées par la journaliste. On connaissait le torero. On a découvert un Homme posé, réfléchi. Son talent oratoire en fait un des meilleurs portes-paroles de notre cause. On vous recommande vivement de (re) voir l’interview ⤵️

Les matadors français à l’Assemblée Nationale.

Les matadors français ont dans un communiqué de presse affirmé leur engagement pour la Corrida et contre la PPL Caron. Ils seront présents les 23 et 24 novembre devant l’Assemblée Nationale.

Présentation du livre « Daniel Luque, au delà des éléments ».

Comme pour rappeler le 13 août, il pleuvait sur Dax ce jeudi soir. C’est sous les gradins des arènes qu’a eu lieu la présentation du livre « Daniel Luque, au delà des éléments » . Pascal Dagès, adjoint au maire en charge des festivités et Eric Darrière, président de la commission taurine, ont rappelé la génèse et le déroulement de ce solo de Luque qui restera dans la mémoire des aficionados présents. Cyril Vidal, a rappelé que la totalité des leurs droits d’auteur sera reversée à l’Ecole Taurine Adour Aficion. Le livre est disponible dans les librairies des villes taurines. On peut aussi le commander sur le site des éditions Passiflore Editions Passiflore en cliquant ici.

181 euros pour les enfants des quartiers de Séville

L’empresa Pagés et la Real Maestranza de Caballería de Sevilla ont annoncé ce mercredi à la confrérie del Gran Poder, les bénéfices du Festival qui s’est tenu le 12 octobre à Séville. Cette confrérie recevra 180 170,75 euros , ce qui est un coup de pouce important pour ses innombrables activités en faveur des plus démunis dans trois quartiers.

Dorian Canton et Zocato au club taurin « Los de José y José ».

Le Club taurin de Bordeaux « Los de José y José » reprend son activité. Le mercredi 7 décembre à 19h, il recevra le matador Dorian Canton et de Zocato. Rendez vous à la Bodega rue des Piliers de Tutelle à Bordeaux. Au programme, la présentation du torero béarnais révélation de la temporada 2022, et évocation de la temporada 2023.

Entrée gratuite. Restauration copas y tapas sur place pour un moment festif. Pour des impératifs d’organisation, réservation par mail

Dorian Canton

2 Comments

  1. Et pas que :
    – La tolérance, la chaleur et la classe de Sonia Devillers. Je lui avais envoyé un mail lui reprochant la programmation de L214 (sponsorisé par la Hightech animaliste de viande de synthèse) lors de la rentrée le Lundi 29 Août ….Nos pauvres agriculteurs,
    – L’intolérance de Yaël Goosz, éditorialiste politique de FI (Ecolo / Animaliste) 7H40 du Lundi au Vendredi : à écouter son édito du Mercredi 16 (Corrida : l’art d’esquiver un débat utile) et ses arguments contre Antis notamment la corrida retirée du pass-culture espagnol (ses amis de Podemos et le traitre socialo espagnol Pedro Sanchez), l’interdiction des corridas aux moins de 16 ans au Portugal (Fake news, le président portugais ayant refusé pour garder l’unité du pays et préférant concentrer les actions sur la gestion de la cris économique.
    – 2 traitements, un journaliste activiste écolo / animaliste (Yaël Goosz) responsable politique de France Inter, et la classe d’une journaliste (Sonia Devillers) qui résiste face à ce Tsunami écolo / animaliste.

    Face à ce tsunami écolo / animaliste de Radio France & Arte :
    -Je ne regarde plus Arte,
    -Je n’écoute plus Radio France en direct, télécharge une trentaine de Podcasts (France Inter, France Culture, Callejon sur France Bleu Gascogne),
    -En veille et renvoie, face à ce tsunami écolo / animaliste mes commentaires au médiateur et émissions concernées https://www.radiofrance.fr/contact

    Devenons des activistes de la défense des corridas, défendons aussi le respect du toro de combat, et non le son et lumière du système Casas / Matilla /pseudos figuras qui imposent leurs ganaderias, coiffeurs compris.

    J’attends les prochaines programmations Montoises / Dacquoises / Bayonnaises. Pour Vic / Orthez je connais la musique, le toro puis les hommes …. respect.

    Samedi place aux manifs.
    Que du plaisir à parcourir (& https://torosdelidia.es/, http://www.toros2000.com/) tous les matins votre site.
    D.ROGER

  2. Je viens d’écouter la « faena » de El Rafi sur Fr Inter. D’accord avec vous, maximos trofeos (ceux de Caron bien entendu) merci d’abord à Sonia Devillers vrai journaliste neutre et objective, pas courant sur cette radio. Je ne suis pas fan de ce torero mais là le barbare et sadique, que je suis pour les anti, a été ému aux larmes. Alors simplement et sans ambiguïté aucune j’ose Rafael je t’aime.

Les commentaires sont fermés.