Bayonne : jour de fête , tout le monde a hombros

Sortie générale a hombros ©️philippelatour

Les fêtes de Bayonne battent leur plein. Le public qui garnissait généreusement les gradins de Lachepaillet avait envie de s’enthousiasmer. Il a fêté l’ensemble des acteurs tout au long de la corrida et leur a permis une sortie générale a hombros.

Résumé

La traditionnelle corrida de rejon avait attiré une foule nombreuse et avide d’émotions. La présidence a été généreuse, festive et bienveillante. Cela n’enlève rien aux mérites des toreros à cheval du jour et aux toros portugais de Romao Tenorio qui ont grandement aidé à ce que la fête soit belle.

Sergio Dominguez est un vétéran du circuit à cheval. Sa tauromachie classique manque parfois d’entrain et de dynamisme pour emporter pleinement le public. Il fut long avec le premier Tenorio y compris aux aciers et se contenta de saluer. Avec le bon quatrième, il réussit en fin de faena à rendre spectaculaire son travail. Après une épée basse et un descabello, il coupe deux appendices généreux.

Léa Vicens continue d’écrire son histoire d’amour avec la plaza bayonnaise. Après un brindis au ciel (pour son papa récemment disparu) , très emue , elle réussit rapidement à se centrer pour servir un bel exercice de cavalerie tant que le toro demeura vif. Elle opte dès qu’il se réserve pour les poses de courtes et après une demie épée récolte les trophées maximum dans une ambiance volcanique. Plus compliquée sera sa prestation au cinquième accueillie à puerta gayola. Le toro de moindre jeu ne permet qu’une faena sérieusement executée à base de poses au cuarteo que Lea dynamise avec les courtes en fin de faena. La demie de côté et 3 descabellos réduisent le succès final à une vuelta.

Guillermo Hermoso de Mendoza est bien le digne fils de son père. A l’excellent troisième, il livra une grande démonstration de maitrise équestre avec poursuites, changements d’appuis et retour à l’intérieur. Faena longue plethorique et spectaculaire : banderilles, courtes , pose à deux mains tout y passe jusqu à un accrochage léger du cheval…L’entière fulminante au deuxième essai libère les deux oreilles et la queue. Vuelta pour le toro. Gradins en délire! Le dernier de l’envoi est aussi le plus compliqué du lot , distrait , tardo , cherchant les planches. Hermoso tente d’animer la bête et réussit en fin de faena avec les courtes et les roses à donner de la dimension à son travail. Malgré l’entière au 4ème jet, les deux oreilles tombent d’un palco très bienveillant.

Fiche technique
  • Bayonne , arènes de Lachepaillet, corrida à cheval des Fêtes de Bayonne 2022
  • 6 toros de Romao Tenorio (Portugal) de belle présentation et de bon jeu en général (supérieur le 3ème honoré d’une vuelta al ruedo posthume)
    • Sergio Dominguez : saluts , 2 oreilles
    • Léa Vicens : 2 oreilles et la queue, vuelta
    • Guillermo Hermoso de Mendoza : 2 oreilles et la queue, 2 oreilles
  • Présidence festive d’Hervé Anezo
  • 3/4 d’arènes
  • L’ensemble de la terna et le mayoral sont sortis portés en triomphe à l’issue de la corrida
Reportage photos de Philippe Latour ⤵️
@DSC7430
@DSC7441
@DSC7450
@DSC7460
@DSC7461
@DSC7474
@DSC7481
@DSC7486
@DSC7498
@DSC7526
@DSC7542
@DSC7550
@DSC7552
@DSC7555
@DSC7565
@DSC7585
@DSC7600
@DSC7602
@DSC7607
@DSC7613
@DSC7621
@DSC7632
@DSC7638
@DSC7639
@DSC7642
@DSC7650
@DSC7712
@DSC7727
@DSC7732
@DSC7737
@DSC7754
@DSC7763
@DSC7790
previous arrow
next arrow
@DSC7430
@DSC7441
@DSC7450
@DSC7460
@DSC7461
@DSC7474
@DSC7481
@DSC7486
@DSC7498
@DSC7526
@DSC7542
@DSC7550
@DSC7552
@DSC7555
@DSC7565
@DSC7585
@DSC7600
@DSC7602
@DSC7607
@DSC7613
@DSC7621
@DSC7632
@DSC7638
@DSC7639
@DSC7642
@DSC7650
@DSC7712
@DSC7727
@DSC7732
@DSC7737
@DSC7754
@DSC7763
@DSC7790
previous arrow
next arrow

.

Philippe

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*