ActualitésAnnonces Cartels

Arles Pâques 2024, les cartels

Arles Pâques 2024, les cartels

Les cartels de la feria de Pâques arlésiennes sont officiels.

Castella, Talavante Luque Ortega, Manzanares sont présents côté vedettes de l’escalafon (et l’absence de Roca Rey). Juan Leal et Clemente quant à eux, confortent la présence française. Du bétail à tendance « toreriste Zalduendo, Jandilla pour les vedettes et du La Quinta pour les toreros émergents.

En novillada, deux mano a mano sont proposés. Nino Julian aura fort à faire avec Samuel Navalon pour le premier face à du bétail français. Le deuxième mettra aux prises les deux vedettes de l’escalafon Manuel Roman et le protégé de Juan Bautista, Marco Perez. Pablo Hermoso de Mendoza fera ses adieux au public arlésien dans la corrida à cheval.

Ils sont au final, constitués de la manière suivante:

  • 30 mars – matin- Novillos de Turquay, La Golosina, Tardieu, Blohorn pour Nino Julián, Samuel Navalón.
  • 30 mars – après-midi. Toros de Zalduendo pour Sebastien Castella, Daniel Luque, Juan Ortega.
  • 31 mars – matin. Novillos de Núñez del Cuvillo, Santiago Domecq, Gallón pour Manuel Román, Marco Pérez (mano a mano).
  • 31 mars – après-midi – Mixte. Toros de Los Espartales (rejon), Jandilla pour Diego Ventura, José Maria Manzanares, Alejandro Talavante.
  • 1er avril – matin. Rejon. Toros de San Pelayo pour Pablo Hermoso de Mendoza, Lea Vicens, Guillermo Hermoso de Mendoza.
  • 1er avril – après-midi – Toros de La Quinta pour Juan Leal, Ginés Marín, Clemente.

Bureau de location : Arènes d’Arles – Rond-Point des Arènes Renseignements ☎️ 0 891 700 370 💻http://www.arenes-arles.com

6 réflexions sur “Arles Pâques 2024, les cartels

  • Quelle feria de la m…édiocrité !
    Six paraplégiques de Zalduendo ;
    Quatre Jandilladans une « mixte » qui sans doute dépareillaient un lot vu le nombre de courses que va sortir le ganadero, et même peut-être des novillos ! On n’est pas à une extravagance géniale près à Arles!
    Six bédigues de La Quinta qui ne transmettent plus rien et dont plus personne ne veut, sauf le tentadero de luxe Luque… et encore !)
    Une novillada amputée pour l’ ouverture… faute de moyens ?
    Et le « petit » phénomène de foire Pérez en mano a mano… pour un ciel sans nuages !
    Seule la pluie ou une forte crue du Rhône pourront sauver l’empresa.
    Arles…Feria du Toro !

  • Totalement d’accord avec Paquito. Ces cartels sont une catastrophe. Juan Bautista est un fossoyeur de plus de la fiesta brava.

  • Ping : Les brèves du vendredi 15 février - Tertulias

  • Je vous envie, aficionados de verdad du Sud-Ouest.
    De quoi demander l’asile taurine !
    Castella aura l’esprit à Séville,ce qui est normal, le rendez-vous est important.
    Mais que vient faire Manzanares, quel justificatif taurin dans une feria de court métrage, qui plus est dans une mixte où il va « toréer » après le cavalier, ce qui ne lui est jamais arrivé en autant de tardes !similaires…
    Le cartel du lundi,indigne d’un final, où la grande braderie auriculaire est déjà programmée.
    L’espoir reposera sur Talavante … si la nuit et le costume sont tombés !
    Arrêtons là le massacre… un lendemain de Saint- Valentin !

    • Grégory Naharberrouet

      Manzanares multiplie les corridas mixtes depuis 2 ou 3 ans. Quand ce ne sont pas des alternatives ou confirmations.
      Subterfuge pour ne pas se retrouver chef de Lidia et ouvrir la tarde. C’était le cas à Béziers 2023 avec Léa Vicens et Roca Rey.

      A la San Isidro, il confirmera l’alternative de Victor Hernández au côté de Luque. Histoire de ne pas débuter la course

      Plus c’est gros…

    • Roger Dominique

      Du Bling-Bling Domecq, avec une confirmation : c’est bien Don Simon qui porte la culotte du couple Casas / Jalabert.

      Mais vous êtes dur mon cher Paquito 2 avec vos Férias populaires provençales : on se lâche pendant X jours pour oublier la merde Européenne (on est rentré dans une économie de guerre), et on peut trouver des sujets d’évasion sur les tendidos de vos ville taurines provençales (20 Euros la place debout sur Istres).

      Mo Pomme, lors de la Féria du Riz Arles 2022 :
      – Goyesque, lleno, Tendido l’ombre avec ma chère et tendre épouse (elle a adoré le spectacle), pas de Manzanres en déambulateur mais la danseuse en Ballerine Tallavente (je me suis réveillé de ma digestion Pied de Cochon 1 litron de Côte du Rhone de la Charcuterie Arlesienne à son 2ème Toro, le reste de la corrida dans les nuages !!!),

      – Le Dimanche, célibataire (ma femme pour le prix d’une place de corrida tendido ombre en journée découverte Camargue, notamment chez Jean Baptiste à la Chassagne), place les moins chères galerie soleil pour le matin d’excellents becerros de Pages Malhan et un grand désafio Escolar / Yonnet (descendu vers les Tendidos soleil au 1er Toro). Un grand Toro « Cemaphore » 560 Kg, Vuelta al Ruedo mais plus de voix (il a fallu gueuler pour le mouchoir Bleu),

      – Conclusion : le plein pour la Goyesque Toreriste ma femme heureuse du spectacle et moi heureux de mon Tiap du Midi, ¼ d’arène pour la Corrida Toriste pour un grand moment taurin (le Dindon de la Blague Taurine du Système Taurin Espagnol, Alvaro de la Calle qui frôle la sortie sur les épaules),

      Pentecôte, mon Cher Paquito 2, prenez l’autoroute direction Vic Fezensac et sa féria du Toro en marinière, notamment le Samedi qui sera la corrida de l’année en France :

      – J’y serais les Samedi / Dimanche, pour une Pochtonnade en célibataire, à cuver dans ma bagnole vers les 3H du mat le Dimanche (pas d’hôtel sur Vic), 35 Euros dernier rang au soleil (petite arène de 6500 personnes),

      – Cartel : Robleno (meilleure faena 2022 sur Madrid), Esau Fernandez (2ème Toro de Miura indulté de leur histoire en 2023), Gomez del Pilar (Enorme à Céret sur les Escobar en 2023),

      – Ganadéria :
      o Pas les Usines à pisser du Domecq,

      o Une éthique taurine, la sélection sans Funda (les coiffeurs), 6 Quaternos Hijos Celestino Cuadri.

      o A Voir la Tertulia du Toro de Madrid (https://eltoro.org/tertulia-con-d-luis-cuadri-hijos-de-celestino-cuadri/) avec Luis Cuadri (le fiston de Fernando) et la dream Team du Tendido 7 Cristina (une présentation grandiose sans papier de l’historique de la Ganaderia), EL Rosco et autres : une sélection incroyable pour éviter la consanguinité, 25 familles distinctes, 175 vaches de reproduction pour obtenir 6 Toros le Samedi sur Vic Encastés / Braves / Nobles / Volume et Cornes,

      – Ou sur vos terres Provençales, pas de Bling-Bling Domecq, de l’éthique Taurine dans les Férias à St Martin de Crau & Ales.

      Au Plaisir
      D.ROGER

Laisser un commentaire

Verified by ExactMetrics