ActualitésReseñas

Riscle, Alberto Lamelas coupe trois oreilles

Riscle, Alberto Lamelas coupe trois oreilles

A Riscle, désormais il se donne une corrida. Cette année, le Tendido Risclois avait opté pour un desafio de ganaderias françaises.

Les Toros

De bonne présentation, il y a eu de tout dans les comportements de ces six toros qui ont eu chacun de l’intérêt à des degrés divers exception faite du deuxième. Le Turquay par sa noblesse pas suffisament exploitée, la bonne corne droite du Tardieu (alain) ont notamment émergé de l’ensemble. L’ultime de Barcelo dur et bronco a donné une dimension épique à l’ultime combat du jour.

Les toreros

Côté toreros, ce fut « cara y cruz » comme il se dit de l’autre côté des Pyrénées. Deux sorts contraires.Trois oreilles pour Alberto Lamelas, trois avis pour Francisco Montero.

Alberto Lamelas obtient un succès de trois oreilles dans cette terre d’adoption qui est celle du Gers. Toréant bien plus relâché qu’à l’habitude notamment avec son premier adversaire, c’est aussi grâce à la rapidité d’effet de ses estocades qu’il put couper les trois pavillons (même si le placement de la seconde épée est discutable). Un succès qui fera du bien au moral de ce vaillant.

El Galo sans option à son premier toro, ne s’est pas entendu avec le Camino de Santiago et repart de Riscle à vide.

Francisco Montero a du courage, de l’envie, parfois trop, ce qui peut lui faire perdre de sa lucidité face aux toros. Sa tauromachie trop brusque n’a pas profité suffisamment de la noblesse du Turquay sorti en troisième position. Il eut avec le dernier toro de l’après-midi à faire face à un très dur adversaire. Après un bon démarrage, il laissa parler sa fougue dans une faena de combat. Il frôla le pire deux fois, et dans une ambiance tendue mais avec un public compréhensif, dut entendre les trois avis dans l’impossibilité de tuer son adversaire. Dure journée.

Fiche Technique
  • Arènes de Riscle. Toros de Curé de Valverde, Tardieu frères, Turquay, Alain Tardieu, Camino de Santiago, Michel Barceló  pour 
    • Alberto Lamelas : oreille, 2 oreilles
    • El Galo : silence, silence
    • Francisco Montero : silence (2 avis), palmas de sympathie (3 avis)
  • 12 piques, cavalerie Bonijol
  • Présidente: Françoise Vidal
  • Public 3/4 d’arènes
  • Météo gris clair puis couvert , petit vent, parfois des gouttes
Voir le reportage photos de Philippe Latour ⤵️
PSX_20230805_181841
PSX_20230805_182036
PSX_20230805_183435
PSX_20230805_183518
PSX_20230805_183613
PSX_20230805_184138
PSX_20230805_185231
PSX_20230805_185322
PSX_20230805_185416
PSX_20230805_185524
PSX_20230805_185616
PSX_20230805_185746
PSX_20230805_190643
PSX_20230805_190753
PSX_20230805_190855
PSX_20230805_192617
PSX_20230805_192724
PSX_20230805_193631
PSX_20230805_193722
PSX_20230805_193815
PSX_20230805_193901
PSX_20230805_195201
PSX_20230805_195303
PSX_20230805_195347
PSX_20230805_195429
PSX_20230805_201244
PSX_20230805_201335
PSX_20230805_201426
PSX_20230805_201521
PSX_20230805_201606
PSX_20230805_201646
PSX_20230805_201735
PSX_20230805_201819
PSX_20230805_201854
PSX_20230805_202637
PSX_20230805_202713
PSX_20230805_202804
PSX_20230805_202920
PSX_20230805_205502
PSX_20230805_205550
PSX_20230805_210103
PSX_20230805_210219
PSX_20230805_210344
PSX_20230805_210429
PSX_20230805_210507
PSX_20230805_210538
PSX_20230805_210628
PSX_20230805_210746
PSX_20230805_210855
PSX_20230805_210927
PSX_20230805_211004
PSX_20230805_211031
PSX_20230805_211102
PSX_20230805_211132
PSX_20230805_211217
PSX_20230805_211258
PSX_20230805_211416
PSX_20230805_211501
PSX_20230805_211542
PSX_20230805_211709
PSX_20230805_211740
previous arrow
next arrow
PSX_20230805_181841
PSX_20230805_182036
PSX_20230805_183435
PSX_20230805_183518
PSX_20230805_183613
PSX_20230805_184138
PSX_20230805_185231
PSX_20230805_185322
PSX_20230805_185416
PSX_20230805_185524
PSX_20230805_185616
PSX_20230805_185746
PSX_20230805_190643
PSX_20230805_190753
PSX_20230805_190855
PSX_20230805_192617
PSX_20230805_192724
PSX_20230805_193631
PSX_20230805_193722
PSX_20230805_193815
PSX_20230805_193901
PSX_20230805_195201
PSX_20230805_195303
PSX_20230805_195347
PSX_20230805_195429
PSX_20230805_201244
PSX_20230805_201335
PSX_20230805_201426
PSX_20230805_201521
PSX_20230805_201606
PSX_20230805_201646
PSX_20230805_201735
PSX_20230805_201819
PSX_20230805_201854
PSX_20230805_202637
PSX_20230805_202713
PSX_20230805_202804
PSX_20230805_202920
PSX_20230805_205502
PSX_20230805_205550
PSX_20230805_210103
PSX_20230805_210219
PSX_20230805_210344
PSX_20230805_210429
PSX_20230805_210507
PSX_20230805_210538
PSX_20230805_210628
PSX_20230805_210746
PSX_20230805_210855
PSX_20230805_210927
PSX_20230805_211004
PSX_20230805_211031
PSX_20230805_211102
PSX_20230805_211132
PSX_20230805_211217
PSX_20230805_211258
PSX_20230805_211416
PSX_20230805_211501
PSX_20230805_211542
PSX_20230805_211709
PSX_20230805_211740
previous arrow
next arrow
Toro a toro
Curé de Valverde Alberto Lamelas

Joliment fait, le Valverde est accueilli par deux largas de rodillas. Il reste distrait avant d’être enroulé par de bonnes veroniques et la demie de Lamelas. Le Valverde s ’emploie peu sous les deux morsures du fer. Le toro est noble et ne manque pas de fixité mais manque un poil d émotion dans sa charge. Après deux bonnes séries de derechazos, la corne gauche est moins claire. Si le toro va a menos il permet neanmoins à Lamelas de ne pas livrer un énième combat et lui permet de toréer avec plus de de relâchement qu’à l’habitude. La deuxième partie de faena, droitière manque d émotion. Une entière abat rapidement le toro. Oreille.

Tardieu frèresEl Galo

Haut sur pattes et manquant de coffre, le toro ne se livre pas au capote. Deux piques. Le Tardieu reste peu clair dans ses charges. Le partage des palos avec Montero au deuxième tiers déclence l’ovation. Le toro arrive au dernier tiers court de charge et avisé. Après quelques tentatives des deux bords sans grand succès le (franco)mexicain abrége. Entière habile. Silence.

TurquayFrancisco Montero

Le Turquay se laisse embarquer dans les Véroniques initiales dans lesquelles Montero compose la posture. Deux piques. Le toros freine en fin de charge, et Montero manque de douceur dans son toque pour bien embarquer le Santa Coloma. Le torero met du temps à se confier, avant dans une série de une à une passe, de trouver la bonne corne gauche. Quelques naturelles émergeront. Des difficultés à la mort. Bajonazo au 6eme essai 1 descabello. 2 Avis.

Alain TardieuAlberto Lamelas

Bien présenté. Après les Véroniques d’accueil, le Tardieu prend trois piques. Sur les deux premières, il s’élance avec envie même s’il a tendance à s’endormir sous le fer. S’il garde en fin de passe un coup de tête gênant, le toro à une charge exploitable à droite. A gauche c’est bien plus compliqué. La faena va de mas à menos et après un bon démarrage se « brouillone » au fil du temps malgré l’envie de bien faire de Lamelas. L’épée basse est fulminante. Enthousiasme du public. 2 oreilles.

Camino de SantiagoEl Galo

Bel exemplaire du Camino, lourd. Quelque peu faible du train avant, il ne prend qu’une pique. Le tiers de banderilles sera assuré par le torero. Le Camino est noble même si la tête a tendance à rester à mi-hauteur. Après deux séries à droite correctes, El Galo se fait voir sur une série à gauche. Averti il va rester prudent et désormais se méfier du Camino. La faena ira en s’étiolant. Deux coups d’estoc , un descabello. Silence

BarceloFrancisco Montero

Impressionnant de pitons, le Barcelo se montre réservé au capote. Deux piques de châtiment. Le toro est bronco et cherche les tablas. A noter la bonne lidia de Marco Galan. Clairement il faut combattre, ce qui convient à Montero qui brinde son toro à André Cabannes président de Club Taurin Vicois. Après une bonne série initiale par le bas qui discipline le toro, le démarrage à droite montre l’envie du torero. Le passage à gauche est compliqué et la faena devient une bataille de chaque instant. L’esthétique n’est pas à l’ordre du jour. Les passes du torero , les charges du toro sont rudes.

L’enthousiasme et l’hystérie se mélangent jusqu’à perdre de la lucidité face à ce très dur toro. Au moment de l’estocade, on bascule dans le drame. Après un pinchazo Montero part dans les airs et retombe groggy et l’épaule endolorie. Il se refera prendre très vilainement après un énième raté, épée en main. Le temps défile, les avis tombent jusqu’au troisième avec un Montero dont les nerfs lâchent. Des palmas de sympathie raccompagnent le torero.

Philippe.

Une réflexion sur “Riscle, Alberto Lamelas coupe trois oreilles

Laisser un commentaire

Verified by ExactMetrics