Les brèves du lundi 16 janvier

Les breves du lundi 16 janvier

Bougue dévoile la date du bolsin 2023

C’est le dimanche 07 Mai qui a été retenu comme date du 27ème Bolsín de Bougue,. Les organisateurs dévoileront la programmation dévoilée ulterieurement. Rappelons qu’en 2022 les deux finalises furent Manuel Roman (vainqueur) et Tristan Barroso. Les deux jeunes toreros débutent en piquée en ce début d’année , l’andalou à Linares le 28 février et le franco-espagnol le 3 mars à Olivenza, preuve s’il en est besoin de poser la qualité de ce bolsin.

Triomphe de Manuel Roman et Tristan Barroso
L’Union des Jeunes fait sa soirée

L’Union des jeunes organise son assemblée générale à Aigues Mortes le 21 janvier à 18h30. Après la partie sérieuse, il y aura la fête. ils l’ont bien méritée.

La Petatera

«Mundo Torero» a dévoilé les affiches qui composeront la Feria de San Felipe de Jesús de la mythique arène de La Petatera (Mexique). La série est composée de corridas, qui auront lieu les 14 et 21 février.

  • Mardi 14 février Corrida Charra Toros de San Pablo pour José Mauricio, Andrés Roca Rey, Diego San Román
  • Mardi 21 février Corrida Mixte Toros de Marron (rejon) et de Boquilla del Carmen pour Diego Ventura, Leo Valadez, Arturo Gilio
Arènes de La Petatera
Inauguration d’un musée José Ortega Cano

Le jeudi 19 janvier San Sebastián de los Reyes inaugurera l’espace taurin. Une salle porte le nom de José Ortega Cano, pour sa longue carrière dans les arènes. Cet événement aura lieu au Musée Ethnographique de la Place de la Constitution. José Ortega Cano sera pour l’occasion le « pregonero » qui lancera les fêtes annuelles de la ville.

José Ortega Cano
Ángel Téllez et la ganadería de Puerto de San Lorenzo, récompensés par l’UAATM

Les 22 et 29 janvier prochains, l’Union des abonnés et aficionados de Madrid donnera à Las Ventas les trophées qui désigne le triomphateur de la San Isidro et celui du meilleur toro. Le 22 janvier, ce sera le torero Ángel Téllez. Il repartira avec le trophée pour ses deux faenas devant des exemplaires d’Araúz de Robles et de Victoriano del Rio. Le 29 janvier, l’éleveur José Juan Fraile, de la ganaderia du Puerto de San Lorenzo recevra une récompense pour le meilleur toro de la Feria. Il s’agit de «Lirón», nº 69, qui a combattu le 3 juin, Tomas Rufo, chargé de son combat et de sa mort, lui coupa une oreille.

Angel Tellez
Naissance à Séville de l’association Mujer y Tauromaquia

Un groupe de sévillanes fonde l’Association « Femme et Tauromachie ». Est née l’idée de créer une plate-forme et un forum, pour transmettre au féminin cette passion. « Le travail des femmes dans la tauromachie est très important et parfois non reconnu. Cette association n’est pas un lieu de revendications, ni d’intérêts individuels, ni partisans, mais un lieu de rencontre où partager et diffuser la connaissance, aider le monde taurin, mettre notre grain de sable », expliquent les membres de l’association. La présentation officielle se fera au Salon des affiches de la Real Maestranza de Séville jeudi prochain 19 janvier à 19h15.

L’association a l’intention d’organiser des événements, des expositions, des concerts et d’autres rencontres artistiques liées à la tauromachie. Elle fera aussi un cycle de formation, des conférences et des tables rondes organisées par des professionnels, et soutiendra les écoles de tauromachie et les jeunes prometteurs, en plus de visiter des élevages, des musées et des arènes. Ceci sera complété par les informations au travers d’un site Web et des réseaux sociaux.

Logo de l’association Mujer y Tauromaquia
Verified by ExactMetrics