Madrid: Puerta Grande pour Alvaro Alarcon, très bon lot de Fuente Ymbro.

Quand il y a du bétail qui donne de l’émotion, et qu’en face nous avons des novilleros qui veulent démontrer leur valeur , cela donne une course très intéressante et à laquelle l’ennui ne fut jamais invité. Le lot de Fuente Ymbro donna du jeu (meilleurs les 3et 6) et fut un des grands acteurs de la soirée. Manuel Diosleguarde est expérimenté, et a démontré tout au long de la novillada envie et savoir faire. Jorge Martinez pourtant plutôt mal servi , fut injustement privé d’une oreille, mais a marqué les esprits grâce à une faena pleine d’entrega au 5ème. A suivre de près. La révélation vient d’Alvaro Alarcon puesto, inspiré parfois, et profitant de l’excellent 6ème pour parachever une prestation de haut niveau récompensée de trois oreilles et d’une puerta grande.

Fiche technique
  • Madrid Las Ventas , 16ème festejo de la San Isidro, la feria bascule dans sa 2ème moitié
  • 6 Novillos de Fuente Ymbro de plus de 500kgs de poids moyen, donnant émotion et possibilités (vuelta au 6ème)
    • Manuel Diosleguarde Oreille (avis), Silence
    • Jorge Martinez Saluts , Vuelta (avis)
    • Alvaro Alarcon Oreille, 2 oreilles
  • 12 piques
  • Saluts d’Andres Revuelta et Felix Delgado au 3ème, ovation au piquero Antonio Muñoz au 6ème
  • 3/5ème d’arène
  • Temps nuageux
Toro a toro

Le premier Fuente Ymbro distrait, proteste dans le capote de Manuel Diosleguarde. 2 piques (picotazo pour la seconde) n’apportent guère de points positifs à porter au crédit du novillo. Le début de la faena par le haut n’oblige pas l’animal qui finit par rompre sur les premières tandas droitières. Il serre sur l’intérieur à gauche. Meilleure sera la reprise sur la corne droite, même si la faena traîne un peu en longueur. Le torero reste au-dessus de la condition de son adversaire qui est difficile à cadrer pour l’estocade.Très belle entière décisive. Avis. Oreille. Ovation de salida pour le novillo.

Manuel Diosleguarde ©️Plaza1

Le 2ème est coureur, fuyant les capes. Il manque sur la série de réception de prendre Jorge Martinez. Les deux piques sont bien données et dosées. Dès la première série par le bas , l’andalou n’arrive pas à prendre le dessus. A la 3ème naturelle il est averti , à la 4ème il vole dans les airs heureusement sans mal. La charge du Fuente Ymbro se décompose, et chaque passe peut mal se terminer. Martinez avec cran, ne perd néanmoins pas les papiers. Entière terminale. Saluts.

Voltereta de Jorge Martinez ©️Plaza1

Sortant suelto des premières lances de capote , le 3ème s’allume par deux fois sous le fer. Bon début de faena plein centre d’Alvaro Alarcon. Le Fuente rompt dès l’entame , et répond des deux bords aux sollicitations de la muleta (meilleure la corne droite) . Alarcon sert une faena classique qui va a mas , sans faute de goût. Bernardinas serrées pour finir. Entière, le torero cassant la poignée de l’épée. Oreille de poids. Ovation nourrie au novillo.

Oreille au 3ème pour Alvaro Alarcon ©️Plaza1

Le 4ème est le plus lourd: 529kgs. Il s’emploie bien sous le fer par deux fois. Début par farol à genoux suivi d’un désarmé. Diosleguarde reprend genoux en terre pour une bonne série de derechazos. Après quelques bonnes arrancadas , le novillo baisse de ton à gauche. Malgré les passes servies sur l’autre rive, la faena baisse en rythme et continuité. Entière défectueuse, descabello (avis). Silence. Applaudissements à l’arrastre.

©️Plaza1

Le 5ème ne s’emploie pas vraiment ni au capote , ni avec la cavalerie. Torero et novillo ont du mal à accorder leurs violons. Martinez insiste pour construire une faena , et se fait avertir trois fois à gauche sans plus de dégats qu’une simple frayeur. Un chapelet de droitières démontre la qualité du toreo du jeune novillero. Quelques séries de derechazos plus tard, Martinez a le pundonor de terminer de la gauche et le Fuente Ymbro passe sans protester. Il enfouit un estoconazo, oreille plébiscitée en toute légitimité injustement refusée par la présidence. Vuelta.

©️Plaza 1

Le 6ème va prendre deux bonnes piques bien administrées par Antonio Muñoz ovationné à sa sortie. Début par statuaire. En courant la main, Alarcon enchaîne les bonnes séries de derechazos. Il se décroise sur les naturelles, dommage. Profitant de la belle charge de Fuente Ymbro, il reprend de l’autre bord par deux séries supérieures saluées par les olés du public. Entière fulminante. Les deux oreilles tombent , le mouchoir bleu récompense la pelea du novillo et le lot dans l’ensemble. Ganadero et éleveur étant associés à la vuelta triomphale d’Alarcon.

©️Plaza 1

Philippe ( vu sur Toros TV)

Verified by ExactMetrics